L’intelligence projective

Fri Feb 17 2012 09:07:42 GMT+0100 (Romance Standard Time), Jean Wemaëre

Ce nouveau concept est développé par Jean Louis Ferrain dirigeant d’Adelphis ACM et Didier Naud, chercheur associé au CNRS, dans leurs ouvrage parus aux éditions Demos : « Construire se construire, la dynamique du projet » et « le courage managérial ». Construire ensemble un projet possède cette vertu rendue indispensable aujourd’hui : donner du sens à son action. C’est une source de motivation, d’histoire et d’aventures qui soudent les hommes et les femmes dans l’instant du projet pour les rendre fiers de leur réalisation, comme à l’époque du compagnonnage.
C’est l’une des dimensions nouvelles des formes du travail actuel. A l’époque de la révolution industrielle, jusqu’au milieu du vingtième siècle, l’homme était un transformateur avec une machine, seul ou sur une chaine, il contribuait à transformer la matière pour produire des objets. Puis est venue l’ère des distributeurs. Maintenant que dans le monde développé la production s’automatise et que la distribution, avec internet et le suivi logistique jusqu’au paiement sans caisse, requiert moins de personnel, l’emploi se développe surtout dans les services où il est nécessaire de co-construire avec le client. Cela nécessite des compétences nouvelles et une formation à des techniques inconnues précédemment. L’écart entre le besoin en la matière des entreprises et les compétences nécessaires est immense et rend nécessaire le recours à la formation.
C’est pour cette raison que les entreprises nous demandent de plus en plus de les aider à former leurs collaborateurs au management de projet. Cette démarche nécessite en effet un travail d’accompagnement, de collaboration, d’animation, de découverte et d’apprentissage de règles. L’outil de simulation « Simultrain », mis au point par le groupe Demos permet à une équipe dispersée à travers le monde de vivre, le temps de sa formation, une collaboration en mode projet et de découvrir les joies que procure l’amplification de l’intelligence collaborative par l’intelligence projective. L’individu en situation de travail trouve ainsi les moyens de développer une intelligence collaborative. Il y sera également aidé par les réseaux sociaux et les technologies web 2.0, mais cette intelligence collaborative ne trouvera réellement sa plénitude que dans cette nouvelle capacité à produire ensemble. La richesse de l’entreprise se mesurera dans sa volonté à mobiliser son capital humain dans cette dynamique. L’intelligence projective en sera le résultat ; elle s’affirme donc comme un des leviers majeurs du savoir opérationnel

Suivez nous

Derniers articles
De l’importance de rendre les Soft Skills éligibles au CPF
Wed May 02 2018 10:12:32 GMT+0200 (Romance Daylight Time)
Quand la formation s’invite à Davos !
Tue Feb 13 2018 16:48:43 GMT+0100 (Romance Standard Time)
Bravo à l’Oréal qui investit à fond dans la formation de ses collaborateurs.
Thu Dec 21 2017 14:28:55 GMT+0100 (Romance Standard Time)
Campus Entreprises pour former les jeunes aux métiers de l'industrie du futur
Mon Oct 23 2017 10:57:19 GMT+0200 (Romance Daylight Time)
L’alliance nécessaire entre capital financier et capital humain
Mon Sep 04 2017 15:03:07 GMT+0200 (Romance Daylight Time)
La formation : un secteur en pleine transformation !
Thu Jun 08 2017 16:47:28 GMT+0200 (Romance Daylight Time)
Urgence : Les compétences des actifs français dans la Chaîne de Valeur Mondiale
Tue May 23 2017 11:19:37 GMT+0200 (Romance Daylight Time)
Former, Former encore, Former toujours
Tue Feb 14 2017 18:44:03 GMT+0100 (Romance Standard Time)
Le savoir s’adapter, une compétence clé ?
Wed Nov 23 2016 17:51:37 GMT+0100 (Romance Standard Time)
Tags